Rappel Gratuit

Chariot Automoteur de Manutention

Les chariots automoteurs de manutention sont des engins de manutention automobile capables de soulever et/ou déplacer des caisses, conteners ou encore des palettes supportant des produits divers.

Très utilisés dans les entrepôts de livraison ou encore dans les entrepôts de grandes surfaces, les chariots automoteurs sont l'outil de travail principal des caristes et il est donc indispensable d'opérer des vérifications régulières pour assurer la sécurité optimale des utilisateurs comme prévu dans le Code du Travail.

Tout possesseur de chariot élévateur de charge (+ de 600 mm du sol) est tenu par l'article R. 233-11 d'effectuer les vérifications générales périodiques (VGP). La VGP a un rôle préventif et a pour objectif de déceler, toute détérioration susceptible de créer des dangers lors de l'utilisation.

Faites confiance à un spécialiste pour faire vérifier vos engins de manutention !

Quels chariots automoteurs sont concernés par la vérification semestrielle obligatoire ?

Selon la classification R389, la catégorie des engins concernés comprend 5 types de chariots automoteurs :

Type 1 :
Transpalettes à conducteur porté et préparateurs de commandes au sol (levée inférieure à 1 mètre)
Type 2 :
Chariots tracteurs et à plateau porteur de capacité inférieure à 6 000 kg
Type 3 :
Chariots élévateurs en porte-à-faux de capacité inférieure ou égale à 6 000 kg
Type 4 :
Chariots élévateurs en porte-à-faux de capacité supérieure à 6 000 kg
Type 5 :
Chariots élévateurs à mât rétractable

Demander un audit GRATUIT !

Comme pour les chariots télescopiques, tous les chariots ne sont pas forcément concernés par la VGP tous les 6 mois.

Les transpalettes manuels ou électriques ne permettant pas d'élever la charge à plus de 60 cm du sol (Type 1) sont notamment exclus du champ d'application défini dans l'arrêté du 1er mars 2004.

Pour les chariots neufs, il n'y a également aucune obligation d'effectuer une Vérification Générale Périodique (VGP) lors de la mise en service.

Prévenir les risques d'accidents grâce à une VGP semestrielle

Il existe différentes situations à risques durant lesquelles les caristes peuvent se blesser et/ou subir un accident.

Si la maintenance des engins doit être effectuée dans les règles, la vérification générale périodique intervient en complément pour assurer qu'il n'y a pas de défectuosité sur la machine.

Les défauts constatés lors du contrôle semestriel doivent alors être réparés conformément à l'obligation de sécurité définie au I de l'article L. 233-5-1 et aux dispositions des articles R. 233-1. Cela participe à l'obligation de maintien en l'état de conformité de l'engin de manutention.

Le respect de cette réglementation est contrôlé par les inspecteurs du travail exigé par les responsables sécurité des Grands Travaux et engage directement la responsabilité du chef d'établissement en cas d'accident.

Ne prenez pas de risque inutile pour vous et vos caristes

Prendre rendez-vous pour une Vérification Périodique


Le contrôle périodique des engins chariots automoteurs doit obligatoirement comporter un examen de l'état de conservation de l'appareil ainsi que des essais de fonctionnement.

Nos experts de la vérification en PACA et Occitanie interviennent auprès de vous, sur vos chantiers et dans vos entrepôts pour réaliser vos Vérifications Générales Périodiques semestrielle.

Ne manquez plus l'heure du contrôle de vos engins : AVGP Contrôle vous rappelle l'heure de la vérification avant l'échéance et intervient au plus vite pour vous mettre en conformité légale.

Rappel gratuit

X
UTILISATION DES COOKIES
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.